10 astuces pour réduire sa consommation de sel

réduire consommation sel

Le sel est l’un des macronutriments essentiels à notre corps. On le retrouve dans nos cellules, nos organes et dans tous les liquides composant celui-ci : salive, transpiration et le sang. Il permet la régulation du PH, maintient l’équilibre hydrique, régule la tension artérielle et participe au bon fonctionnement de certains organes. Les carences en sodium peuvent être graves, mais nous souffrons surtout à ce jour d’une surconsommation de sel.

Surconsommation de sel 

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) préconise une consommation quotidienne de 2g de sodium, soit 5g de sel. Selon une étude publiée par The British Medical, nous consommons plus de 2g de sodium par jour. De plus, elle indique qu’une réduction de la consommation de sel permettrait d’épargner plus de 6 millions de vies chaque année. Avons-nous la main un peu trop lourde sur la salière ? Hormis le fait que nous salons régulièrement nos plats, le sel se trouve aujourd’hui dans de nombreux produits industriels : plats préparés, sucreries…

Quels sont les effets d’une surconsommation ? 

La surconsommation de sel est responsable :

  • la rétention d’eau
  • l’hypertension artérielle
  • des problèmes cardiovasculaires
  • une insuffisance rénale
  • certains cancers

Motiver à réduire votre consommation de sel ? Voici 10 astuces à appliquer quotidiennement pour rester en bonne santé.

1- On ne sale pas pendant la cuisson

Nous avons souvent pour habitude de saler les plats pendant la cuisson. Cette méthode absorbe le sel à l’intérieur des aliments, ce qui fait que nous ne le sentons plus quand nous mangeons. Cela nous incite à saler davantage.

2- Pas de sel dans les marinades

Huile d’olive, ail, épices ou herbes aromatiques. Tous les ingrédients sont là pour donner du goût à vos préparations.

3- Les saveurs ne se trouvent pas que dans le sel

Ajouter diverses épices et herbes aromatiques à vos plats : curcuma, cumin, paprika, piment d’Espelette, persil, basilic, coriandre…
L’ail et l’oignon relèvent les aliments. Les graines broyées telles que le sésame (gomasio) sont une bonne alternative au sel.

4- On ne tente pas le diable

Exit la salière sur la table !

5- On diminue les apéritifs trop salés

On préférera le guacamole sur des toasts, des bâtonnets de légumes accompagnés de diverses sauces.

6- La charcuterie et le fromage c’est le mal ! 

Nombreux sont les amateurs de charcuterie et de fromages, mais ces produits sont bien trop riches en sel. On diminue sa consommation, et dans le meilleur des cas on les supprime.

7- On lit les étiquettes 

Le sel se cache dans de nombreux produits industriels, attention à la quantité de sodium !

8 – Eviter les plats préparés

Les industriels se donnent à coeur joie sur les quantités de sel, préférez le fait-maison.

9- Attention aux conserves de légumes

Le sel étant un très bon conservateur, on le retrouve très souvent dans les boîtes de conserve. Pensez à rincer vos aliments avant de les cuisiner pour enlever au maximum leur teneur en sodium. Chlorure de sodium = sel.

10- De l’eau pauvre en sodium

En effet, certaines eaux contiennent une certaine quantité de sodium. Pour indication, une eau qui contient plus de 200mg/L de sodium est trop riche en sel. En revanche, d’autres n’en possèdent seulement que 20mg/L et sont conseillées pour les personnes suivant un régime sans sel.

Un abus de sel peut être néfaste sur le long terme, tout comme le sucre. Il est important de le diminuer petit à petit. Pour vos enfants, il est conseillé de ne pas saler avant l’âge de 1 an et modérément jusqu’à 2 ans, pour ne pas encourager son appétence dès l’enfance.


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur Pinterest 😉 

réduire sa consommation de sel

24 Replies to “10 astuces pour réduire sa consommation de sel”

  1. Merci pour cet article plein de bon sens !! Je pense manger trop de sel et tes conseils vont me servir c’est sûr!
    Bon dimanche

  2. Merci pour cet article plein de conseils. Je ne sal jamais les plats que je prépare mais c’est vrai que le fromage est mon péché mignon 😓

    1. Ah le fromage difficile de s’en passer !

  3. Aïe aïe aïe supprimer la charcut’ et le fromage ça va être compliqué pour moi 😜 mais je penserai à ne plus saler pendant la cuisson. Merci pour tous ces rappels !

  4. Béa de Betilami dit : Répondre

    Merci pour cet article et tous tes conseils. Je pense qu’il va m’être bien utile car je consomme trop de sel.
    Le fait maison il n’ y a rien de mieux !!
    Bon dimanche
    Béa

    1. Le fait maison il n’y a rien de plus sur effectivement, merci pour ton passage 😉 à bientôt

  5. J’avoue que le fromage, je ne peux pas me résoudre à arrêter. Mais sinon, à la maison plus de plats industriels. On achète que du frais, donc on est bon à ce niveau. C’est fou comme le sel est addictif comme le sucre d’ailleurs! Alors quand on s’en sort, il faut en rester loin 😀

    1. J’adore le fromage et ce n’est pas facile d’arrêter définitivement. Tout est question de modération. Le tout est de faire attention afin de pas faire trop de dégât :p

  6. Un article bien complet 🙂 J’oublie 9 fois sur 10 de saler mes plats quand je cuisine, et la plus part du temps on en rajoute pas après ! Je prends jamais de plats préparés, mais par contre la charcuterie et le fromage… de temps en temps ça fait du bien haha

    Claire
    http://www.simplementclaire.fr

    1. Je vois que vous êtes beaucoup à être des consommatrices de fromages et charcuterie, le tout est d’en manger modérément et si on peut s’en passer c’est le top. En tout cas c’est déjà bien de ne pas saler tes plats 🙂

  7. Coucou
    Sympa ton article, c’est vrai que le sel est partout !

  8. Je ne sale pas beaucoup mes plats à part l’eau quand je faire bouillir pour les pâtes ou le riz. Mais je vois que l’on a du sel dans des endroits où l’on ne s’y attend pas !

    1. C’est pour cela qu’il est primordiale de bien lire les étiquettes.

  9. Bon ça va, j’utilise déjà 6 de tes astuces 🙂

    1. Ahah bravo c’est top !

  10. Je n’ai pas de souci avec le sel vu que je ne sale jamais rien, ni pendant la cuisson ni dans mon assiette (et quand je cuisine pour les autres je mets la salière sur la table et ils se débrouillent ^^). De plus, je suis végétarienne et je consomme rarement des plats tout prêts. Beaucoup d’aliments sont déjà naturellement (ou industriellement) salés, pas la peine d’en rajouter ! (Puis ça compense pour quand je mange des chips ^^).

    Pour la petite anecdote, quelqu’un m’a récemment demandé pourquoi je ne salais jamais rien et en y réfléchissant j’ai réalisé qu’en fait c’est à cause de ma grand-mère : elle souffrait d’hypertension et mangeait donc sans sel. Enfant, je passais beaucoup de temps avec elle et je l’ai toujours vue cuisiner sans sel… inconsciemment, c’est quelque chose que j’ai reproduit quand je me suis mis à la cuisine ^^ !

    Mon gros souci c’est le sucre, je suis addict. J’essaie de lutter mais selon les périodes c’est compliqué !

    1. Tout est question d’habitude finalement. Et puis tu as toujours été habitué à consommer les aliments tels quels sans exhausteur de goût donc pour toi rien n’est fade.
      Le sucre c’est beaucoup plus dur je trouve, j’ai d’ailleurs fait un article sur le sujet si ça peut t’aider 😉 Merci pour ta visite
      https://www.haanais-unevieplusimple.com/9-astuces-pour-reduire-sa-consommation-de-sucre/

  11. Hello, cool ces petites astuces pour éviter le sel au quotidien ! C’est vrai que j’utilise beaucoup d’épices pour éviter de saler mes plats et ça fonctionne plutôt bien 🙂

    1. Les épices c’est le top et on peut varier les goût en plus 😉

  12. De très bons conseils. Mais pour le fromage ça va être compliqué haha!

    1. Ah le fromage… je vois qu’il y a beaucoup de consommatrice, j’en suis une d’ailleurs, j’ai réussi à pas mal diminuer mais le chemin est encore long 🙂

  13. Un article très intéressant, merci beaucoup pour ce partage 😉

    1. Merci à toi pour ta visite !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.